La banane plantain
La banane plantain
La banane plantain

Originaire du Sud-Est asiatique, de la famille des Musacées, le bananier, dont il existe de nombreuses variétés, est une plante herbacée qui peut atteindre de 3 à 10 m de haut avec de grandes feuilles de 3 m de long et de 50 cm de largeur. C’est même la plus grande herbe que l’on connaisse avec le bambou, mais ce dernier a une tige ligneuse à l’inverse du bananier. Les bananiers sont donc les plus grandes herbes du règne végétal.

 

A elles deux, la banane et la banane plantain se classent au quatrième rang parmi les cultures vivrières des régions en développement, après le riz, le blé et le maïs. Dans certaines parties de l’Afrique, elles fournissent plus du quart de la ration calorique. A l’état mûr, la plupart des types de bananes comme les plantains ne sont pas sucrés comme les bananes dessert Cavendish communément importées en Europe et en Amérique du Nord : aliments féculents comme la pomme de terre, on les cuit pour les manger.

 

27 millions de tonnes de bananes plantains sont produites annuellement en Afrique (16,6 milllions de tonnes), en Inde, en Malaisie, aux Antilles et en Amérique du Sud (40% de la production mondiale totale de bananes plantain) où elles constituent un aliment de base et jouent un rôle important dans la sécurité alimentaire de ces régions. Elles sont souvent cultivées en jardin, associées à des tubercules (patates douces, ignames, etc.). 85% des bananes plantains sont consommées sur place. Par exemple, en Colombie, la consommation moyenne de bananes plantain est de 160 kg par personnes et par an .

 

Le produit

La banane plantain est consommée en tant que légume ; elle se distingue de la banane dessert par sa forme plus allongée.

Sa culture

Les bananes poussent dans des régions chaudes et humides.
La propagation traditionnelle du bananier se fait naturellement : avant de mourir, le pied mère émet des ramifications latérales qui vont lui succéder.
Le fruit est récolté vert, après 8 à 13 mois de culture, selon les conditions de production.
A la différence de la banane dessert, la banane plantain ne séjourne pas en mûrisserie. En mûrissant naturellement, les tissus de la peau s’amollissent, la chlorophylle se détruit et rend la banane de plus en plus jaune.

Ses qualités

Nutritive et facile à digérer, la banane plantain est riche en fibres, amidon, magnésium et vitamine C.
Elle contribue de manière fondamentale à l’alimentation de certains pays en voie de développement.

Ses utilisations

La banane plantain peut se consommer à différents stades de maturité : verte ou jaune. Cuite à l’eau et au sel, elle accompagne le poisson, la viande mais peut aussi être frite, grillée ou bouillie.
Les bananes vertes, séchées et transformées en farine, sont utilisées en boulangerie et en brasserie. Les bananes mûres servent à la fabrication de confitures et de confiseries , de chips .

 

Quelques exemples de recettes avec des bananes plantain ;

LE FOUTOU BANANE  aussi connu sous le nom de Foufou banane, c’ est un excellent accompagnement des sauces Africaines.

 

foutou-400x400

 

Il est très aimé en Afrique de l’ouest particulièrement en Côte d’Ivoire.

Personnellement j’adore le foufou de banane, la recette est faite avec des bananes plantains mûrs et du manioc frais.

Recette de foufou banane en utilisant le mortier:

Cette recette est pilée au mortier ou vous pouvez aussi utiliser un robot culinaire.

Portions: 2 personnes

Temps de cuissson: 30 minutes

Ingredients:

  • 4 bananes plantains mȗrs
  • 1 manioc
  • Sel
  • 2 cuillères d’huile rouge
  • Eau

manioc

Direction:

Épluchez le manioc et coupez le en dés .

Épluchez les bananes plantains et coupez les en trios morceaux.

Puis dans une marmite, ajoutez le manioc, les bananes au dessus avec du sel et de l’eau. Faite bouillir jusqu’à ce que le manioc soit bien cuit (25 minutes environ).

Retirez le manioc et les bananes de l’eau. Utiliser votre mortier pour piler le manioc en premier jusqu’à ce qu’il deviant lisse, ajoutez y les bananes petit à petit tout en continuant a piler.

Lorsque le mélange devient bien lisse, ajoutez y l’huile rouge et un peu de sel,et pilez un peu plus.

Et voilà votre foufou de bananes est prêt, faites les boules de foutou en utilisant un bol rond. Servez immédiatement avec une soupe ou sauce.

 

Bananes pesées d’Haïti (Banan peze)

Les bananes pesées (banan peze en créole haïtien, et haitian fried plantains en anglais) sont un plat traditionnel haïtien, composé de bananes vertes tranchées, puis frites. Les morceaux de bananes bien dorés sont moelleux à l’intérieur et croustillants sur le dessus, un vrai régal!
Ce plat tout simple est encore un des délices de la cuisine haïtienne, riche en goûts et en saveurs, l’une de mes cuisines préférées.
On sert habituellement les bananes pesées dans une assiette accompagnées de riz djon-djon, de griots (ou grillots?), et d’une salade bien relevée.

bananes-pese-kc-recettes-5

 

Pour 2-3 personnes

– 2 bananes plantain vertes
– 1 citron vert ou un peu de vinaigre de vin blanc
– 1 bol d’eau
– huile végétale pour la friture
– sel

1- Éplucher les bananes, les couper en biais en tronçons assez épais, puis les placer dans un bol d’eau salée et citronnée (ou vinaigrée). Vous pouvez même les préparer à l’avance et les laisser 1 heure dans l’eau, mais moi en général, je ne peux pas attendre 🙂

2- Faire chauffer l’huile dans une casserole. Quand l’huile est chaude, y mettre les tronçons de bananes égouttés et séchés avec un torchon propre. Laisser cuire quelques minutes, jusqu’à ce que les tronçons commencent à colorer.

3- Retirer les bananes de l’huile à l’aide d’un écumoire, et les passer rapidement dans un autre bol d’eau salée (mais sans citron ou vinaigre). Il ne faut surtout pas les laisser tremper dans l’eau cette fois-ci, car sinon elles vont ramollir et après, impossible de les écraser sans faire de la purée!

4- Placer ensuite les morceaux de bananes bien égouttés (pas besoin de les sécher cette fois-ci) sur une surface plate et dure comme une planche à découper par exemple, et les aplatir à l’aide du dos d’une assiette

 

5- Jeter au fur et à mesure ces morceaux de bananes aplatis dans le bain de friture chaud quelques minutes pour les faire bien dorer et devenir croustillants. Les retirer ensuite de la friture, et les poser sur un plat recouvert de papier absorbant.


Comme je le disais précédemment, ce plat se déguste traditionnellement accompagné de griots (morceaux de porcs épicés frits), de riz djon-djon (les “djon’djon” sont des champignons noirs séchés qui viennent d’Haïti, et en cuisant, ils donnent une couleur sombre au riz), et de pikliz (salade épicée de choux et carottes).

 

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *