💇🏾 La triste origine du défrisage 💇🏿
💇🏾 La triste origine du défrisage 💇🏿
💇🏾 La triste origine du défrisage 💇🏿

[Le saviez-vous ?]

Lorsque les négriers arrachaient les esclaves à leur terre et les transportaient vers les Amériques, la traversée durait de nombreux mois, souvent plus de six mois. Les cheveux rasés des esclaves avaient le temps de repousser, et ceux dont les cheveux n’avaient pas été coupés, poussaient également. Nous pouvons très facilement imaginer à quoi peut ressembler une chevelure qui n’a pas été lavée, peignée ou soignée durant plus de six mois.

@mindofkye_


Et ce dans les conditions dramatiques dans lesquels étaient transportés les esclaves. A leur arrivée aux Amériques, ils subissaient en plus de leur condition d’esclaves, les railleries auteur de leurs cheveux sales et non entretenus. A cette époque, une des punitions que les maîtres infligeaient aux esclaves récalcitrants, était de leur plonger la tête dans une lessive d’eau et de soude caustique. Hormis les brûlures, les autres esclaves observaient que cette préparation lissait le cheveu en le défrisant. Les prémices du défrisage moderne était nés.

>> Lire aussi : Quand les femmes noires avaient l’obligation de cacher leurs cheveux naturels

Source : Afrique femme

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *