Les émeutes de LA 92
Les émeutes de LA 92
Les émeutes de LA 92

Le 3 mars 1991, un noir-américain nommé Rodney King a été passé à tabac par quatre policiers blancs suite à une longue course poursuite pour excès de vitesse. Lorsque les policiers l’ont arrêté, ils l’ont tabassé à terre pendant 1 minute 20 après avoir reçu deux balles ; un voisin du quartier (qui est un blanc) a filmé toute la scène depuis sa maison.

Une enquête a été ouverte. Un an après les faits, le 29 avril 1992, après sept jours de délibération de jury, les quatre policiers impliqués ont été acquittés de toutes les charges, les laissant complètement libres et impunis.

Cette décision de justice (ou plutôt d’injustice) déclencha une émeute jamais vue dans l’histoire des émeutes seulement deux heures après l’acquittement des quatre policiers. L’émeute dure six jours, dont les trois premiers jours étaient réellement des scènes de chaos total, dignes de films de catastrophes.

On dénombrait alors au moins 50 morts et 800 millions de dollars de dégâts matériels. Des magasins, des arbres, des voitures étaient brûlées. La furie régnait dans tout Los Angeles, que ça soit dans les quartiers noirs comme Compton, Sacramento ou dans Korea Town, Santa Monica et même jusqu’à Beverly Hills. Des manifestations ont également eu lieu partout aux États-Unis, de Los Angeles à New York en passant par Chicago, Atlanta, Las Vegas, Philadelphie.

Le président à l’époque, George Bush, a dû déployer des militaires dans Los Angeles et déclencher l’état d’urgence pour avec des couvres feu pour calmer la situation.

Mais en réalité, ce qui est intéressant à notre c’est qu’au départ c’était l’affaire des noirs-américains maltraités et tués par la police mais au bout de deux jours d’émeutes non-stop, les hispaniques ont pris le dessus, car des magasins étaient vandalisées et tout le monde (y compris les blancs) en profitait pour voler tout ce qu’ils pouvaient. On dénombre 4 000 arrestations dont 52% de Latinos, 36% de Noirs-Américains et 10% d’Américains blancs.

En 1993, les quatre policiers sont rejugés par un tribunal fédéral. Deux des quatre ont été déclarés coupables et écopent d’une peine de 30 mois de prison.

Rodney King est décédé il y a quelques années, le 17 juin 2012, inconscient au fond de sa piscine. Il était sous l’emprise de la drogue et d’alcool ce qui a causé sa noyade.

Un documentaire très bien fait de la part de National Geographic a été réalisé sur les émeutes de LA. Il est disponible sur YouTube et également sur Netflix.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *