Pourquoi porter son bébé à l’Africaine
Pourquoi porter son bébé à l’Africaine
Pourquoi porter son bébé à l’Africaine

Vous aussi vous succombez à la mode du portage. Vous promenez votre bébé avec le porte-bébé ou encore avec une écharpe tendance. Mais sans ces matériels et notamment chez vous, vous pouvez porter votre bébé grâce à la méthode de portage africaine idéale pour vous et lui.

Une tradition ancestrale

Porter bébé sur le dos à l’aide d’un pagne est une chose très courante en Afrique. Cette méthode de portage existe depuis la nuit des temps sur le continent. Elle est totalement ancrée dans la culture des pays africains.
Les mères se promènent dans la rue, font les courses et effectuent toutes leurs tâches ménagères avec leur bébé sur leur dos.
En France, de nombreuses mères originaires du continent adoptent ce système qui les relient si bien à leur bébé.

Des avantages indéniables

Attacher son bébé au dos est simple et il suffit simplement d’avoir un pagne.
Pour lui, être sur le dos de sa maman est un bonheur. A son contact, il est comblé car c’est ce qu’il recherche tout le temps.
De plus, ses fonctions sensorielles sont stimulées. En effet, sur le dos de sa mère, il a une place de choix. Il découvre le monde. Il voit tout ce qui se passe.
En outre, dans cette position, sa colonne vertébrale et sa tête se tonifient beaucoup plus rapidement.
Le portage à l’africaine permet également au bébé de s’endormir plus facilement. Un développement plus précoce est d’ailleurs observés chez les bébés africains.
Pour la maman, l’atout évident de ce portage traditionnel réside dans le fait qu’elle est totalement libre de ses mouvements. Elle peut effectuer d’autres tâches sereinement car elle sait son bébé en sécurité contre elle. Il devient donc possible de faire son ménage ou la cuisine sans s’inquiéter pour son bébé.
De plus, tout comme l’allaitement, porter bébé à l’africaine permet au bébé et à la maman d’avoir une relation plus affective.
D’ailleurs de nombreuses études scientifiques ont démontrés l’importance du portage intensif.
Des expériences comme celles du professeur Harry Harlow dans les années 50 montrent que la stimulation affective est aussi indispensable que celle du langage pour le développement des différentes structures du cerveau du nourrisson.
Les bébés ont un grand besoin d’amour, alors portons-les !

Source : Kadidia, webmagazine de la femme Africaine

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *